Permis de construire : l’assouplissement

Dans le prolongement des réflexions menées par le gouvernement sur la réforme de l’urbanisme, un décret du 5 décembre 2011 est venu simplifier les formalités à accomplir en vue de la construction d’une extension sur un immeuble existant. Le point sur cet assouplissement du permis de construire.Le décret du 05 décembre 2011 porte de 20 à 40 m² la surface hors œuvre brute (Shob) maximale des extensions de constructions existantes, situées dans les zones U des communes couvertes par un PLU ou un document d’urbanisme en tenant lieu, soumises à déclaration préalable.

Ainsi, dans les zones U, le dépôt d’une demande de permis de construire pour les extensions n’est désormais obligatoire qu’à partir de 40 m² de Shob.

Cependant, même si l’extension créée a une surface comprise entre 20 et 40 m², si elle a pour effet de porter la surface totale de la construction au-delà du seuil fixé par le code de l’urbanisme pour le recours obligatoire à un architecte (actuellement 170 m²), une demande de permis de construire devra être déposée en mairie.

Source : FNAIM

2
Laisser un commentaire

simple-ad

This is a demo advert, you can use simple text, HTML image or any Ad Service JavaScript code. If you're inserting HTML or JS code make sure editor is switched to "Text" mode.

avatar
 
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de